LEVER DE RIDEAU POUR LE NOUVEAU THÉÂTRE DE DREUX

Publié le 12 Novembre 2019

Partager :
LEVER DE RIDEAU POUR LE NOUVEAU THÉÂTRE DE DREUX

THÉÂTRE
05.11.2019

 

Après 2 ans de travaux, le Théâtre a ouvert ses portes début octobre offrant aux spectateurs un lieu totalement repensé tout en conservant son lustre d’antan. Plus adapté, plus confortable, le Théâtre retrouve sa place de haut-lieu culturel en plein coeur de la cité royale.

Construit en 1910 et inauguré en 1911 par Maurice Viollette, le Théâtre n’avait jamais fait l’objet de travaux d’envergure. Face aux effets du temps passé, la Ville s’est engagée dès 2014 dans une profonde rénovation de l’édifi ce pour offrir au public un espace conciliant modernité
et tradition.


Une identité patrimoniale et culturelle 

Ce projet a notamment permis de repenser le Théâtre sur le plan esthétique. Si la façade historique a été recréée dans un souci d’harmonisation et de valorisation du patrimoine, la façade arrière a, quant à elle, été totalement réinventée avec un espace de 110 m2 en forme cubique. Une originalité qui mêlée au charme historique de l’édifi ce inscrit résolument le Théâtre dans son temps. Dans cette continuité, un nouveau hall d’accueil de 115 m2 a été réalisé. Cet espace de vie et de rencontre, renforcé par un bar et une partie restauration, permet d’échanger avec les artistes à l’issue des spectacles. Enfin, l’actuel « Foyer » conserve pour sa part sa place centrale et sa fonction de salle annexe de spectacles pour des productions plus intimistes.

Une salle de spectacle innovante et modulable

Moulures, nouveaux plafonds d’ornements, la salle de spectacle a retrouvé son charme d’époque et son éclat. Grâce à la construction et l’aménagement de nouveaux espaces, la salle est aussi devenue un véritable lieu d’échange et d’animations. De nouvelles fonctionnalités sont en effet possibles comme l’accueil de petites formations musicales dans la nouvelle fosse d’orchestre. Modulable, la salle de spectacle peut être fragmentée en de nombreuses confi gurations intermédiaires entre public assis et debout. La pente des assises permet quant à elle une meilleure visibilité de la scène pour les spectateurs.


Pour ceux qui ont compté 

Jean de Rotrou, Philidor, Édith Piaf ou encore Charles Denner : ils sont désormais nombreux à avoir leur nom sur les portes des loges du Théâtre de Dreux. Parmi ceux qui ont marqué la scène drouaise et qui le lui ont bien rendu, le comédien Michel Jeffrault. « Mon mari était très attaché à la Ville, a confié son épouse, Chantal. Je suis très touchée et émue de découvrir son nom. C’est une très jolie surprise ! »

En chiffre 

• 19 mois de travaux
• 250 m2 de nouveaux espaces reconstruits
• 475 places assises
• 3 700 00 € HT de coût global
Financeurs : Conseil Départemental : 500 000 € ; Conseil Régional : 72 100 € ; Préfecture de région : 300 000 €.

Bon à savoir 

Comptant d’ores et déjà 700 abonnés, le nouveau Théâtre semble répondre aux attentes du public grâce à cette ambitieuse restructuration qui a notamment permis d’ouvrir le champ des possibles en termes de programmation artistique.

Source: dreux.com

https://www.dreux.com/actualites/lever-de-rideau-pour-le-nouveau-theatre-de-dreux

Partager :